Train-Up-Hill-5

8 mois depuis mon dernier billet?? Oups… Sorry… :/

Pourquoi un si gros gap? I have no idea, quoique peut-être un semblant d’idée.

Dans un premier temps, j’accuse une certaine rechute. Je dis bien « certaine », car mesdites rechutes n’ont rien à voir avec mes rechutes d’antan, mais elle semblent l’être autant à mes yeux, considérant que mes barèmes ne sont plus les mêmes.

Il est important de s’attarder aux termes que j’utilise tel que « j’accuse » ou « rechute », car ceux-ci laissent entrevoir un sentiment de culpabilité/honte de ma part ce qui, veut veut pas, a probablement contribué à mon absence. On se vante plus souvent de nos prouesses que de nos « échecs ».

Le pire, c’est que je suis le premier conscient que je suis trop sévère avec moi car, car je prend le temps d’analyser la chose, mes « exploits » du moment dépassent largement je crois mesdits supposés « échecs ».

En guise d’exemple symbolique, je m’en veux d’avoir un peu délaissé le vélo depuis un mois, mais en revanche je fais beaucoup de jogging, chose que je faisais très peu auparavant. Au moment où on se parle, je suis en mesure de faire 75% de la montée du Mont-Royal en joggant non-stop, alors qu’avant ça se limitait à (genre) 2 minutes de jogging, suivi de deux minutes de marche, suivi de 2 minutes de jogging et ainsi de suite.

Pour la plupart des joggers ça peux sembler banal, mais pour un gars qui était crissement out of shape comme moi, asthmatique de surcroît, il y a de quoi être fier!

Y’a pas à dire, le poids de mon propre jugement est plus lourd à porter que quelques poignées d’amour bien inoffensives… 😉