nature_clouds_heaven_019281_

(Ce billet fait suite à ce texte, qui était la suite de ce billet.)

En revenant du cinéma, je constate que j’ai un message de la personne qui s’occupe de la curatelle de mon père qui me demandait de la rappeler le plus vite possible. Inutile de vous dire que je me doutais de la raison de son appel.

Mon père est parti rejoindre ma mère vers 18:30, soit deux heures après ma dernière visite. Au moment de ma visite sa respiration était de plus en plus difficile, et ils lui avaient même scotché les yeux, car ceux-ci restaient toujours ouvert, ce qui asséchait son globe oculaire. Je dois vous admettre que de le voir ainsi avait quelque chose de prémonitoire.

————

Repose en paix cher papa, car tu le mérite bien. Je suis certain que maman, matante Mariette et mononcle Claude s’occuperont bien de toi, et que tu sera surement mieux en leur compagnie que dans cette triste chambre sombre où tu étais confiné.

Comme je te l’ai demandé plus tôt, si tu t’adonnes à me payer des visites, ne regarde pas trop le ménage et pardonne moi si j’ai parfois tendance à me promener peu vêtu, mais c’est les avantages de ne pas avoir de coloc.

Pour ce qui est de Mireille, comme je te l’ai dit lors de ma visite de tantôt, j’ai parlé plus tôt à l’agente qui s’occupe de son dossier, et elle va déposer ma requête pour que je sois la personne ressource pour sa curatelle, l’équivalent de ce que Micheline à fait pour toi finalement.

On l’a pas toujours eu facile papa, mais je t’aime car je sais que tu as toujours fait de ton mieux, quelque chose que j’ai malheureusement réalisé sur le tard.

Je te donne une gros accolade, et soit heureux.

Ton fils xx

PS: Demain soir je vais surement regarder Le Chant de la Forêt en ton honneur. Je te garde une petite place si ça t’adonne de passer. 🙂

2015-12-09_231214

Pour le dernier tome de cette série de billets, cliquez ici.

Publicités